Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 245
Comparaison des données analytiques et anamnestiques des consommations de drogues et psychotropes chez des usagers d’opiacés en traitement de substitution. Étude de faisabilité - addictovigilance.fr

Accueil du site > Articles publiés > 2009 > Comparaison des données analytiques et anamnestiques des consommations de (...)

Comparaison des données analytiques et anamnestiques des consommations de drogues et psychotropes chez des usagers d’opiacés en traitement de substitution. Étude de faisabilité

Bourgine et al., Thérapie, 2009
  • Auteurs : J. Bourgine, L. L. Ma, R. Le Boisselier, M. Paillet-Loilier, F. Albessard, V. Lelong-Boulouard, C. Vigneau, P. Jolliet, D. Debruyne, et A. Coquerel
  • Résumé : L’étude observationnelle - nommée « AnalyTox-Op » - vise à comparer les données analytiques et anamnestiques des consommations de drogues et psychotropes, mesurées chez les toxicomanes suivis dans des Centres Spécialisés de Soins aux Toxicomanes (CSST). Cette étude de faisabilité a porté sur 32 sujets. La recherche de substances a été effectuée sur des échantillons urinaires par des techniques immunologiques et confirmée par des techniques chromatographiques plus spécifiques (CPG-SM et CLHP-BD). Une concordance complète n’est retrouvée que chez 13 des 32 participants. Néanmoins, on observe une très bonne concordance entre les déclarations et les résultats analytiques pour les traitements de substitution aux opiacés (méthadone et buprénorphine haut dosage) : 88 % et pour les médicaments psychotropes prescrits pour la prise en charge de la toxicomanie. En revanche, une sous-déclaration notoire est constatée pour les substances illicites, notamment la cocaïne (22 %) et les opiacés à usage non thérapeutique (22 %). Cette étude sera prochainement étendue à l’analyse d’un grand nombre d’échantillons urinaires, en suivant les mêmes modalités, afin d’établir si de tels pourcentages de discordances sont retrouvés de manière significative.
  • Référence : Thérapie 2009 Juillet-Août ; 64 (4) : 269–277
  • Liens :
    • Résumé sur PubMed
    • Texte intégral sur addictovigilance.fr + (accès restreint aux seuls Centres d’Addictovigilance)