Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 245
Co-morbidités psychiatriques associées à des fortes posologies de méthadone (> 100 mg/j) : analyse rétrospective d’une cohorte de patients traités - addictovigilance.fr

Accueil du site > Articles publiés > 2012 > Co-morbidités psychiatriques associées à des fortes posologies de méthadone (> (...)

Co-morbidités psychiatriques associées à des fortes posologies de méthadone (> 100 mg/j) : analyse rétrospective d’une cohorte de patients traités

Eiden et al., Thérapie, 2012
  • Auteurs : Céline Eiden, Yves Leglise, Béatrice Clarivet, Jean-Pierre Blayac et Hélène Peyrière
  • Résumé :
    • Contexte : Des études récentes ont montré que des posologies élevées en méthadone (> 100 mg/jour) pouvaient permettre un meilleur contrôle des consommations d’opiacés illicites chez les patients traités.
    • Objectifs : Analyser le profil des patients traités par de fortes posologies de méthadone ainsi que les facteurs prédictifs, dans le but d’améliorer la prise en charge de ces patients.
    • Méthode : Analyse rétrospective des données des patients nécessitant des posologies élevées de méthadone (> 100 mg/j), pris en charge entre le 01/01/07 et 01/07/10 dans une unité de traitement des toxicodépendances. Une analyse univariée confirmée par une analyse multivariée a été réalisée afin de mettre en évidence l’influence respective des variables associées (antécédents, co-morbidités psychiatriques, comédications, polyaddictions) à une posologie élevée de méthadone. La posologie de 130 mg/jour (médiane des posologies maximales) a été choisie afin de réaliser les analyses.
    • Résultats : Soixante-dix-huit patients (75,6 % d’hommes), d’âge médian 34 ans [22-57] ont été inclus. Tous les patients présentaient des antécédents de polytoxicomanie. Les deux groupes : posologie de méthadone 130 mg/j (n = 44) versus posologie de méthadone > 130 mg/j (n = 34) étaient très comparables en terme de caractéristiques démographiques, de consommation et de traitements associés. Les méthadonémies moyennes étaient plus élevées pour les patients ayant des posologies supérieures à 130 mg/j (NS) et significativement plus élevées pour le métabolite de la méthadone (EDDP p =0,048). Parmi les facteurs recherchés, l’analyse multivariée a mis en évidence que la présence de co-morbidités psychiatriques était significativement associée à de fortes posologies de méthadone (seuil 130 mg/j) [OR 4,6 IC 95 % (1,412 ; 14 ; 925)]. Sept patients ont présenté des complications possiblement reliées à la méthadone : 3 anomalies cardiaques, 3 troubles de la libido et une hypofertilité.
    • Conclusion : Les patients nécessitant des posologies élevées de méthadone sont des patients polytoxicomanes. Dans notre étude, les patients présentant des co-morbidités psychiatriques recevaient des posologies significativement plus élevées.
  • Référence : Thérapie 67 (3) : 223–230
  • Liens :
    • Résumé sur PubMed
    • Texte intégral sur addictovigilance.fr + (accès restreint aux seuls Centres d’Addictovigilance)