Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 245
CAMTEA le dispositif collegial de prescription hors AMM des addictologues du Nord-Pas de Calais - addictovigilance.fr

Accueil du site > Articles publiés > 2012 > CAMTEA le dispositif collegial de prescription hors AMM des addictologues (...)

CAMTEA le dispositif collegial de prescription hors AMM des addictologues du Nord-Pas de Calais

Rolland et al., Alcoologie et Addictologie, 2012
  • Titre : CAMTEA le dispositif collegial de prescription hors AMM des addictologues du Nord-Pas de Calais
  • Auteurs : B. Rolland, S. Deheul, D. Guardia, T. Danel, P. Desmarais, R. Bordet, O. Cottencin, Dispositif CAMTEA
  • Résumé : La prescription hors AMM est une pratique fréquente en médecine. Une telle prescription conforme aux bonnes pratiques médicales exige du médecin certaines compétences spécifiques. D’abord d’être familier avec les subtilités médico-légales entourant ce type de pratique. Ensuite, de connaître parfaitement la littérature sur laquelle il fonde sa prescription et de pouvoir en évaluer le niveau de preuve scientifique. Enfin, de se donner les moyens d’une surveillance supplémentaire du patient, car souvent les données en matière de tolérance sont insuffisantes. Tous ces prérequis exigent beaucoup de temps, ce qui amène de nombreux médecins à rester prudents sur leur pratique de prescription hors AMM. La mise en place de dispositifs collégiaux permet en revanche de répartir les tâches en fonction des compétences de chacun et d’élaborer en équipe des protocoles de prescription et de surveillance, dont la nature collégiale assoit davantage la légitimité. Le dispositif CAMTEA est un dispositif collégial mis en place par des addictologues de différents centres du Nord-Pas de Calais et associant des médecins de pharmacovigilance. La CAMTEA permet de réaliser des prescriptions hors AMM encadrées en addictologie, améliorant l’échange entre médecins et la surveillance des patients, ainsi que facilitant le repérage et le signalement des effets secondaires liés à l’emploi de traitements hors AMM.